Vitrines fixées sur l'arrière du cadre du tableau
Classe QF

Une vitrine très particulière a été expressément réalisée en 1999 pour le Christ Mort de Mantegna. Cette première réalisation a été sui vie d’autres modèles qui sont aujourd’hui réunis dans les classes QF. Ce sont des vitrines qui conviennent à n’importe quel type de peinture.

Cette vitrine conçue par Goppion, que l’on peut qualifier d’escamotable, renferme ce célèbre tableau peint sur bois et sa faible épaisseur lui permet d’être entièrement dissimulée par le cadre en bois. Elle est donc invisible à l’œil de l’observateur. Le cadre en bois est fixé sur le pourtour de la vitrine à l’aide d’adhésifs amovibles, à savoir des résines non agressives et de la silicone neutre. Le verre frontal étant à une très faible distance de l’œuvre, la perception des détails se révèle excellente. Pour pallier le problème des reflets et des aberrations chromatiques, on utilise, mais seulement pour la façade, un verre extra-blanc antireflet. Le coefficient de transmission de la lumière et le rendu des couleurs sont supérieurs à ceux des plaques de verre communément utilisées. En effet, lorsque celles-ci sont dites incolores, elles présentent toujours une légère dominante chromatique verte.

Cette vitrine escamotable permet, sans qu’il soit nécessaire de l’ouvrir, de voir complètement l’arrière du tableau. Le dos de celle-ci, en effet, est en verre et sa fixation au mur lui permet de pivoter entièrement autour de l’un de ses côtés verticaux à l’aide de charnières.

Cette caractéristique a fait l’objet d’un brevet international spécifique.

Le contrôle de l’HR est de type passif. Des compresseurs placés tout autour du cadre métallique de la vitrine garantissent une compression uniforme du joint d’étanchéité.

À l’intérieur, le tableau est soutenu par des clips à joints élastiques fixés tout autour du châssis. Expressément conçus pour cette application, ceux-ci ont une fonction antivibratoire et antisismique. Une couche de caoutchouc silicone expansée sépare le tableau des fixations pour éviter toute détérioration.

Le système de fixation du tableau est, lui aussi, couvert par un brevet international.