Meubles à Tiroirs d'Exposition pour Musées Goppion, Classe QC - Mobilier pour Musées Goppion

Meubles à tiroirs
Classe QC

Font partie de cette classe deux types de meubles à tiroirs, horizontaux ou verticaux, suivant que les tiroirs sont superposés ou placés côte à côte.

La plupart du temps, ils sont employés dans les réserves mais sont aussi quelquefois utilisés dans les espaces d’exposition. Réalisé en tôle d’acier (ils peuvent éventuellement être revêtus d’autres matériaux), leur corps a été conçu pour comporter des tiroirs de dimensions et de portées différentes.

Ces meubles à tiroirs peuvent également être utilisés dans des structures modulaires en leur superposant un corps de vitrine indépendant séparable dans l’une de ses nombreuses variantes : avec porte, à cloche de verre ou table.

Les meubles à tiroirs sont toujours prévus pour être fixés au sol ou au mur. En effet, l’ouverture simultanée de plusieurs tiroirs d’un même meuble, surtout s’ils sont lourds, pourraient en entraîner la chute. Les tiroirs peuvent être indépendants les uns des autres et considérés comme des vitrines à part entière. En effet, chacun est doté de son propre système de contrôle passif de l’HR, ce qui lui assure une étanchéité élevée, d’un éclairage adéquat et de serrures de sécurité.

Tous les tiroirs sont en tôle d’acier pliée et renforcée suivant les prestations requises.

Les tiroirs peuvent avoir un couvercle en verre avec, s’ils sont horizontaux, une ouverture pupitre ou bien, s’ils sont verticaux, une ouverture par rotation autour d’un axe.

Les tiroirs verticaux peuvent avoir leurs deux côtés en verre ouvrables.

Le plan de charge est renforcé par des croisillons. Ils sont ouverts à l’aide de poignées métalliques tubulaires ou de poignées escamotables logées dans l’épaisseur de leur façade.

Les tiroirs se déplacent sur différents types de rails : des plus simples en métal plié à la presse des tiroirs à portée réduite aux rails télescopiques des tiroirs de portée supérieure qui ont des prestations plus élevées et permettent plusieurs stades d’ouverture.

L'évolution

Le peaufinage de l’ingénierie de ces tiroirs est du en grande partie aux plus de 800 tiroirs réalisés pour le Museum of Anthropology de Vancouver, certains desquels faisant 3 m de large pour une profondeur de 1,2 m et un poids de 150 kg. Les tiroirs verticaux réalisés pour les collections philatéliques du Postal Museum de Washington en cours de réalisation en réprésentent une évolution.