Systèmes d’Éclairage pour les Vitrines des Musées - Lisibilité Système Q - Goppion

Des vitrines légères comme des bulles de savon

Les vitrines du Système Q ne sont pas faites pour être vues mais pour faire voir le mieux possible les œuvres exposées.

Les différents facteurs qui concourent à atteindre cet objectif et vers lesquels s’est toujours orientée la recherche du Laboratorio Museotecnico sont les suivants:

  • Essentialité. Simples et linéaires, les vitrines du Système Q ont horreur de tout ornement qui ne soit pas inhérent à la qualité des matériaux pour permettre au public d’avoir la meilleure vision possible des objets exposés.
  • Légèreté. Les éléments techniques des vitrines sont de plus en plus réduits au profit de la superficie d’exposition, sans rien enlever à des prestations élevées d’étanchéité et de conservation préventive.
  • De larges surfaces vitrées. Une pleine visibilité des objets est garantie par de larges surfaces vitrées ainsi que par la recherche de solutions de fermeture des ouvrants n’interférant pas avec la vision des objets.
  • Éclairage. Les vitrines du Système Q utilisent des systèmes d’éclairage (à fibres optiques, à LED ou mixtes) à l’avant-garde en mesure de mettre en valeur le mieux possible les œuvres exposées tout en garantissant leur sécurité. Par ailleurs, la mise au point récente d’un nouveau plafond métallique pouvant être équipé de différents types de source lumineuse permet au client de choisir (ou de modifier) le système d’éclairage, même après l’achat de la vitrine, en fonction des matériaux que celle-ci devra accueillir.
  • Aménagements internes. Recherchant toujours la pureté formelle et une élégance mesurée des intérieurs, Goppion met à la disposition des conservateurs et des exhibit designers une large gamme d’instruments pour la présentation des œuvres et des instruments de communication.