Retour
  • Europe
  • Grande-Bretagne
  • Musées Archéologiques
  • 2000-2009

The Fitzwilliam Museum

The Egyptian Galleries

Cambridge, UK

2004-2006

Le Musée Fitzwilliam est décrit en 1968 par la Standing Commission on Museums & Galleries comme étant « l’une des collections d’art les plus importantes de la nation et un monument de première importance ». Il fut créé par Richard, septième vicomte Fitzwilliam de Merrion qui, en 1816, légua à l’Université de Cambridge ses œuvres d’art et sa bibliothèque avec les fonds nécessaires à la réalisation d’un musée pour les accueillir et en permette l’enrichissement. Depuis 1816, le legs d’origine s’est enrichi progressivement grâce à de nouvelles fouilles, des donations, des acquisitions et le soutien de nombreux mécènes. La collection d’art égyptien du musée, considérée comme l’une des plus prestigieuses de la Grande-Bretagne, a fait l’objet d’une profonde rénovation et l’aménagement du musée a été entièrement revu. Les Galeries égyptiennes occupent aujourd’hui deux grandes salles à l’angle nord-ouest du bâtiment et accueillent un grand nombre d’objets très variés.

Projet muséographique : Iain Langlands, BLB Architects, Londres

Le défi

Le défi principal concernait les exigences d’exposition et d’éclairage des magnifiques sarcophages que le projet prévoyait d’exposer ouverts, de manière à en recréer la composition d’origine, et d’en donner une vision à 360°.

La solution

Les vieilles vitrines ont été enlevées et remplacées par de nouvelles structures réalisées spécialement par Goppion pour donner une vision optimale des objets, assurer un contrôle parfait des conditions internes et offrir un niveau élevé de protection des œuvres. La substitution des vieilles vitrines a également permis d’optimiser la gestion des espaces et l’organisation de l’exposition

Pour les sarcophages, logés à l’intérieur de grandes vitrines isolées, pour lesquelles a été réalisée une structure en forme d’arbre en acier reposant sur une autre structure en acier invisible pouvant supporter le poids important des sarcophages et, en même temps, permettre le passage des fibres optiques d’éclairage.

Le projet en chiffres

Surface d’exposition: 300 m2; unités d’exposition: 25 ; longueur de la façade d’exposition: 55 m