Retour
  • Europe
  • France
  • Musées Archéologiques
  • 2010-2018

Musée du Louvre

Galerie de la Vénus de Milo

Paris, France

2009-2010

L’été 2010, après d’importants travaux de rénovation, le Musée du Louvre a rouvert au public les salles consacrées à l’art grec classique et hellénistique. Situé à l’angle sud-ouest de la Cour carrée, cet ensemble comprend deux galeries qui faisaient partie des anciens appartements royaux et qui se poursuivent dans la célèbre Salle des Cariatides.

La galerie nord, organisée géographiquement, constitue un véritable voyage dans l’art grec de l’époque du Parthénon à la conquête romaine et possède quelques-uns des chefs-d’œuvre les plus célèbres du monde antique comme le splendide diadème d’or et d’émail, le vase avec la tête de Méduse, les portraits d’Alexandre le Grand et de Cléopâtre ou bien l’énorme vase de Pergame qui sont valorisés par les nouvelles vitrines « isolées ». La galerie sud, parallèle à la précédente, expose les répliques romaines de chefs-d’œuvre perdus le long d’un parcours thématique consacré aux dieux et aux héros de la mythologie grecque dont le point fort est la salle de la Vénus de Milo (l’œuvre la plus visitée après la Joconde). Après une longue restauration, cette statue a retrouvé le lieu où elle avait été exposée à l’époque de sa découverte (1820).

Projet muséographique : Direction Architecture-Muséographie-Technique, Musée du Louvre, Paris

(responsable du projet, Sonia Glasberg)

Le défi

Goppion a collaboré avec la Direction Architecture-Muséographie-Technique du Louvre pour développer un langage d’exposition conjuguant lignes et formes traditionnelles avec les standards les plus avancés en matière de conservation préventive, contrôle climatique, éclairage et flexibilité d’emploi.

La solution Goppion

La principale contribution de Goppion à ce projet, dont les commanditaires se sont révélés très exigeants en matière de correspondance des modèles d’ingénierie à l’exhibit design, a été essentiellement de réaliser des vitrines entièrement en verre dont les montants abritent le système d’éclairage à led avec évacuation de la chaleur produite et le système d’appui des étagères à positionnement différencié, ce qui permet d’effectuer la maintenance de l’extérieur et de garantir leur étanchéité. La solution finale a été atteinte après une longue phase d’élaboration pendant laquelle Goppion a fait preuve d’une extrême flexibilité en revoyant plusieurs fois les projets et en les corrigeant jusqu’à la phase de l’installation, lors de laquelle, l’introduction de grilles spéciales de tamisage sur les led a permis de minimiser les effets d’ombre, les reflets et les éblouissements que ceux-ci produisaient inévitablement sur les surfaces entièrement vitrées des vitrines. Pendant les travaux, le musée, à l’exception de la Galerie, est resté régulièrement ouvert au public.

Le projet en chiffres

Surface d’exposition : 1 000 m; unités d’exposition : 33 ; longueur de la façade d’exposition : 70 m