Retour
  • Europe
  • France
  • Musées d'Art
  • 2010-2018

Musée de l’Institut du Monde Arabe

Paris, France

2012

Entièrement rénové après trois ans de travaux, l’Institut du Monde Arabe a rouvert au public en 2012 sa collection permanente dans un édifice icône conçu par Jean Nouvel en 1981. Entièrement repensé par sa conservatrice, Marie Foissy, avec l’aide d’une équipe d’archéologues, d’historiens, de linguistes et d’anthropologues, ce musée témoigne de l’extraordinaire richesse des arts et des traditions qui caractérise la mosaïque formée par les vingt-deux pays membres de la Ligue Arabe, cofondateurs, avec la France, de l’IMA.

Projet muséographique: Roberto Ostinelli, Chiasso

Le défi

Les 560 pièces de la collection du Musée de l’IMA resplendissent à l’intérieur de vitrines développées et construites par Goppion.

Dans ces vitrines, semblables à des prismes transparents d’une exceptionnelle légèreté formelle malgré des dimensions qui, dans certains cas, font plus de 11 mètres de large et de 4 mètres de large, les systèmes de contrôle du microclimat et les différents mécanismes sont parfaitement invisibles.

La solution

L’ingénierie de ces vitrines a été minutieusement étudiée, d’une part pour faciliter leur utilisation par le personnel du musée et, d’autre part, pour respecter les paramètres optimaux de conservation des objets et les présenter de la meilleure manière possible. Les vitrines réalisées pour l’IMA utilisent des systèmes d’éclairage à Led employant des cônes d’éclairage silhouettables associés à des supports révolutionnaires fixés directement sur le verre, ce qui permet de suspendre les objets à l’intérieur de la vitrine. Pour réaliser ces vitrines, 1 100 m2 de verre ont été utilisés.