Retour
  • Europe
  • Italie
  • Musées d'Art
  • 1990-1999

Duomo di Orvieto

Vitrine pour l'affichage et la préservation du Reliquario de Ugolino di Vieri

Orvieto, Terni, Italia

1994-1995

Chef-d’œuvre de l’orfèvrerie gothique réalisé en argent, émaux et pierres précieuses par un orfèvre siennois, Ugolino di Vieri dans les années 1337-1338, ce reliquaire, en forme de triptyque, montre 24 scènes de la vie du Christ et 8 histoires inhérentes au corporal du miracle de Bolsena qu’il était destiné à abriter.

Le défi

Pour réaliser cette vitrine, Goppion a dû, avec les techniciens de l’Institut central de la Restauration, surtout tenir compte des problèmes de conservation. Ce reliquaire était en très mauvais état et il devenait urgent de le placer dans un microclimat à l’abri des variations de l’humidité et de l’action des substances polluantes ainsi que des vibrations telluriques qui auraient pu provoquer le détachement d’autres portions de l’émail.

Il fallait aussi faire en sorte que les nombreux détails minutieux que présente ce précieux document artistique puissent être aisément lus.

La solution

Pour satisfaire ces exigences, on a réalisé une grande vitrine cloche entièrement en verre dont l’élément le plus intéressant est son système d’ouverture par soulèvement à l’aide d’un mécanisme à pantographes permettant de soulever la cloche à une hauteur supérieure à celle du reliquaire. Cela permet à celui-ci d’être placé dans la vitrine sans qu’il soit nécessaire de l’incliner ou de le soumettre à d’autres mouvements dangereux qui pourraient en compromettre la conservation.

En outre, cette vitrine a été pourvue d’un système spécial qui protège son précieux contenu des vibrations, notamment des vibrations sismiques ; celui-ci est constitué d’un lest oscillant sur des ressorts qui absorbe l’énergie transmise à la structure.

Le projet en chiffres

Unité d’exposition : 1 ; dimensions : l = 184 cm, p = 105 cm, h = 188 cm