Retour
  • Amérique du Nord
  • Musées ethno-anthropologiques
  • 2000-2009

Museum of Anthropology at The University of British Columbia

The First Nation Gallery

Vancouver, Canada

2008-2010

Le MOA est l’un des musées didactiques les plus importants du Canada célèbre pour ses collections de la côte nord-ouest et sa collaboration avec les Premières Nations et d’autres communautés. Un grand projet de rénovation et d’extension a récemment renforcé son rôle d’institution publique et scientifique en ouvrant de nouvelles perspectives à la recherche et à la didactique tout en améliorant le parcours d’exposition. L’idée à la base de ce nouvel aménagement était l’« accessibilité ». Désormais, ce véritable « dépôt visitable », avec plus de 50 % des collections exposées, permet aux chercheurs, aux autochtones, aux étudiants et aux visiteurs d’accéder librement à tous les objets dans un cadre esthétiquement agréable. Mais son point fort reste la densité et la richesse de l’exposition.

Projet architectural : Stantec Architecture, Noel Best, Vancouver

Projet de restauration : Graham Downes Architecture Inc., Steven Hoard, San Diego

Projet muséographique : Anthony Shelton, Skooker Broome, David Cunningham, MOA–Vancouver

Le défi

Considérée comme la seule entreprise en mesure de réaliser les vitrines et les installations demandées, Goppion a été chargée de réaliser le nouvel aménagement. Le musée cherchait un partenaire pouvant fournir un produit d’excellence, à la hauteur du défi intellectuel et conceptuel représenté par la réalisation d’un nouveau système d’exposition pour les Premières Nations, noyau de la collection et au cœur de la mission du musée.

Au début de sa collaboration avec Goppion, l’équipe du musée avait une idée très claire de ce que devaient être les vitrines, sans trop savoir si elles étaient réalisables et de quelle manière. Les aménagements internes devaient être très flexibles pour accueillir les nombreux objets exposés, très différents entre eux, qui allaient de l’hameçon en os de phoque au canoë en cèdre. Les vitrines (1 400 m2 au total) devaient être produites dans des délais précis et avec des coûts rigidement définis. Complication supplémentaire pour leur installation, les travaux de rénovation de l’édifice n’étaient pas encore terminés. En fin de compte, les réunions qui se sont succédé pendant un an, tant à Vancouver qu’à Milan, ont permis de trouver des solutions élégantes et personnalisées.

La solution

Bien que le concept de « dépôt visitable » en expansion ait toujours été la caractéristique principale de ce musée, les conservateurs ont compris qu’une extension radicale de la surface d’exposition demandait de repenser totalement les installations. Les solutions ad hoc trouvées sont le fruit de la volonté de Goppion de comprendre vraiment tous les besoins de ses clients et de sa capacité à concevoir et adapter parfaitement la forme et la fonction des vitrines à leurs exigences.

Pour le MOA, Goppion a réalisé un système de tiroirs munis d’un mécanisme inédit de coulissement et d’un dispositif anti-oscillation et amortisseur de fin de course en ouverture et fermeture. Celui-ci est constitué d’un système de glissières à prestations élevées dont la mise au point a demandé de nombreux essais très minutieux. Les tiroirs, dont certains font jusqu’à 3 mètres de largeur, sont entièrement en acier et fermés par une plaque en verre feuilleté. Les designers en charge du projet et les concepteurs réalisateurs de Goppion se sont rencontrés à plusieurs reprises pour le développer et ont aussi échangé leurs points de vue lors de vidéoconférences tout en travaillant sur des fichiers et des modèles tridimensionnels. Les capacités et l’expérience de l’équipe de conception, qui a toujours travaillé en contact étroit avec le client, ont résolu avec des solutions novatrices de très haut niveau les nombreux problèmes qui se sont présentés durant l’élaboration, la production et l’installation.

Le projet en chiffres

Surface d’exposition : 1 670 m; unités d’exposition : 76 ; nombre de tiroirs : 536 ; longueur de la façade d’exposition : 407 m