GOPPION NEWS

Vitrines Goppion pour le trèsor de la Cathedrale de Durham

octobre 2016

Chef-d’œuvre incontesté de la culture normande, Patrimoine de l’Humanité depuis 1986, le complexe architectural de la Cathédrale de Durham est l'un des plus imposants édifices sacrés européens; il représente aujourd'hui encore un véritable symbole de spiritualité et reste un site de pèlerinage extrêmement fréquenté.

Le récent projet "Open Treasure", d'un coût de plus de dix millions de livres sterling, constitue le premier pas d'un programme ambitieux de renouveau architectural visant également à améliorer les conditions de visite du monument.

Open Treasure est une invitation à visiter l'ensemble du site, y compris les espaces qui étaient auparavant interdits au public, le superbe cloître par exemple, avec la réorganisation des espaces muséaux existants et l'ouverture de nouveaux espaces afin d'accueillir ses collections et un riche programme d'expositions temporaires.

Après le Dortoir des Moines du XIVe siècle, qui abrite les expositions interactives et des activités variées pour les visiteurs de tout âge, on traverse la Collections Gallery, totalement rénovée, pour rejoindre la Cuisine spectaculaire, avec son très haut plafond octogonal, transformée elle aussi en espace d'exposition. On traverse ensuite les nouvelles galeries du Pèlerinage et de la Communauté pour retourner au Cloître médiéval.

Sur la base du projet du Cabinet MB d’Édimbourg, Goppion a réalisé 5 vitrines de différentes typologies, deux pour la Grande Cuisine et trois pour les espaces précédant le Dortoir.

La destination des vitrines (celles de la Cuisine doivent en effet abriter le trésor de Saint Cuthbert, les pièces les plus précieuses et célèbres de la collection de la Cathédrale, alors que les autres abriteront des pièces prêtées par les principales institutions du pays, comme par exemple la British Library, soumises donc aux standards les plus élevés de conservation) imposait des performances exceptionnelles de contrôle microclimatique. Les vitrines requises devaient en effet garantir une tenue d'au moins 100 jours (dix fois plus, donc, que ce qui est demandé habituellement). Cela a rendu nécessaire de porter une attention toute particulière à tous les joints d'étanchéité et magnétiques, ainsi qu'aux moindres jointures de chacun des éléments constituant les vitrines. C'est un travail qui a comporté plus d'une année d'études, d'expérimentations, de contrôles et de prototypisations, mais qui nous a offert la belle satisfaction de quasiment multiplier par deux l'objectif que nous nous étions fixé en atteignant (dans une vitrine avec soulèvement à pantographe) une tenue de 193 jours.

Afin de maintenir la température interne souhaitée, certaines vitrines sont dotées de dispositifs avec échangeurs de chaleur, en mesure également d'augmenter et de contrôler la circulation de l'air à l'intérieur même de la vitrine.

Toutes les vitrines, installées l'été dernier, seront longuement testées par des conservateurs désignés par la Direction de la Cathédrale et c'est seulement après cette ‘période d'essai’, d'une durée d'environ un an, qu'elles pourront abriter définitivement les trésors pour lesquels elles ont été réalisées.

 

Vitrines Goppion pour le trèsor de la Cathedrale de Durham