GOPPION NEWS

Goppion réalise la vitrine du legendaire Messie de Stradivarius

15 septembre 2016

Le Musée du Violon de Crémone, inauguré en 2015, a représenté pour Goppion une étape prestigieuse dans son parcours de collaboration avec les musées consacrés à la musique, qui occupent une place spéciale dans l'histoire de notre entreprise.

Aux vitrines raffinées réalisées sur la base du projet des architectes Giorgio Palù et Michele Bianchi, caractérisées par un design d'une grande légèreté et par une installation de climatisation sophistiquée, en mesure de protéger au mieux les créations issues du meilleur ‘savoir-faire’ des maîtres luthiers de Crémone, reconnu par l’Unesco comme patrimoine de l’humanité, vient s'ajouter aujourd'hui une vitrine innovatrice destinée à abriter, du 15 septembre au 18 décembre, le légendaire Messie de Stradivarius, le violon le plus précieux et le plus célèbre au monde.

Il s'agit d'une vitrine îlot verticale, intégralement réalisée en verre, qui s'apparente aux vitrines réalisées par Goppion en 2015 pour la Music & Tapestry Gallery du Musée Ashmolean d'Oxford, où le Messie est conservé depuis 1939 et qu'il n'a plus jamais quitté.

Fabriqué par Antonio Stradivari en 1716, à une époque qui correspond à l'âge d'or de la création de ses meilleurs instruments, ce violon a été immédiatement considéré comme un véritable 'objet de collection', rarement joué et conservé tellement jalousement par ses différents propriétaires qu'il a été surnommé le Messie, celui dont la venue est tellement attendue mais qui ne s'est encore jamais manifesté. C'est justement grâce aux soins qu'on lui a prodigués depuis toujours que l'on doit son exceptionnel état de conservation, ce qui en a ultérieurement renforcé la renommée, avec son vernis encore intact, comme s'il venait à peine de sortir de l'atelier du Maître.

 

La vitrine réalisée par Goppion, destinée dans le futur à être réutilisée lors d'expositions temporaires, devait garantir des paramètres de conservation et de sécurité excellents, en mesure de satisfaire au fil du temps les requêtes des différents propriétaires de prêts. De plus, le fait qu'elle soit placée dans un secteur avec un plancher en verre et la nécessité de fréquents déplacements requéraient que la vitrine ait un poids contenu.

C'est pour cette raison qu’une vitrine de nouvelle génération a été conçue et réalisée, avec une structure qui recourt au système “platform frame” récemment mis au point par Goppion.

Il s'agit d'un châssis porteur constitué d'une base réalisée avec des poutres horizontales en aluminium reliées entre elles par des jointures en alliage. Le poids des plaques de verre se décharge sur les jointures, ce qui libère les poutrelles d'aluminium de sollicitations significatives au profit de la stabilité et de la robustesse de l'ensemble. L'utilisation de l'aluminium permet d'alléger considérablement la structure.

Un châssis analogue, encore plus léger, constitue le chapeau de la vitrine, qui abrite l'équipement pour l'illumination avec des spots LED périmétriques.

Tout à l'enseigne de la versatilité et de la souplesse d'utilisation, l'aménagement intérieur est constitué de deux plinthes métalliques de hauteur différente, facilement interchangeables afin de permettre d'exposer des objets toujours différents. Un rail situé à l'intérieur du chapeau et doté d'un crochet métallique coulissant permet de régler la hauteur du câble auquel est accroché l'instrument exposé. 

Goppion réalise la vitrine du legendaire Messie de Stradivarius